fbpx
EN ES

Actualités

Retour

Publié le : 14 septembre 2021

|

Nouvelles

Recrutement : des travailleurs expérimentés sont disponibles

Des travailleurs expérimentés, parfois à l'aube de la retraite, ont encore beaucoup à offrir aux entreprises québécoises.

Partager

Alors que la pénurie de main-d’œuvre cause bien des maux de tête, de nombreux employeurs continuent de « bouder » les travailleurs  expérimentés, en particulier ceux qui sont à l’âge de la retraite (55 ans et plus). Dans cette catégorie, le Québec a un taux d’emploi de près de 5 % plus bas qu’en Ontario. C’est donc dire qu’environ 75 000 travailleurs de plus seraient disponibles si la moyenne québécoise rejoignait celle de sa voisine.

Et ces travailleurs, se demande-t-on, sont-ils encore capables de donner un réel coup de main aux entreprises? Évidemment! Il existe plusieurs mythes sur l’énergie, la force physique et la capacité d’apprentissage et d’adaptation de ces personnes par rapport à des employés plus jeunes. En réalité, les travailleurs expérimentés compensent largement avec leur savoir et leurs compétences.

« Les travailleurs âgés sont souvent plus motivés et engagés que leurs collègues plus jeunes », relève la Revue de littérature sur l’âgisme, réalisée par le Comité consultatif 45+. Les études montrent en effet que plus un travailleur vieillit, moins il a tendance à s’absenter. Et contrairement à la croyance populaire, les employés plus jeunes ne sont pas forcément plus habiles que leurs aînés avec les outils technologiques.

Bonnes pratiques gagnant-gagnant

La Revue de littérature sur l’âgisme avance quelques pistes de solution pour bénéficier de l’expérience des travailleurs plus âgés tout en évitant de les surcharger : « Des études font état de l’attrait du travail à temps partiel, de la gestion par heures (autogérées, comprimées) du télétravail, des congés sans solde et des départs progressifs vers la retraite. Les formules de travail partagé peuvent, quant à elles, permettre de jumeler
des personnes d’âges différents autour d’une même responsabilité. »

Il est aussi recommandé de miser sur le mentorat : « Il est reconnu que le mentorat a des effets positifs sur les travailleurs âgés. Il améliore leur estime de soi et donne des opportunités et de nouveaux défis. Le mentorat contribue à l’amélioration des communications au sein de l’entreprise et permet des économies en termes de dotation. »

Par ailleurs, s’il existe des programmes de conciliation travail-famille pour les employés ayant de jeunes enfants, pourquoi n’y aurait-il pas un aménagement équivalent pour les travailleurs âgés?

Est-ce payant aussi pour le travailleur?

La retraite active peut être payante : en voici les preuves!

Au calendrier

Vos prochains rendez-vous

Consultez le calendrier complet des formations et événements

Subvention salariale disponible. Des conditions s’appliquent. Pour information, communiquez avec Étienne Marquis, coordonnateur de la formation, par courriel ou au 819 477-7910, poste 202.

 

Affichez vos postes
et recevez directement des candidatures