1-resized

 

Le textile : une industrie de pointe!

Le Québec est le foyer de l'industrie textile canadienne. Celle-ci se caractérise surtout par la présence de petites et de moyennes entreprises de haute technologie.

Il va sans dire que pour exploiter ces nouveaux créneaux et répondre à la demande du marché, l'industrie a dû procéder à plusieurs changements. Bien sûr, des investissements majeurs ont été faits ce qui a permis à cette industrie d'allier dynamisme et modernité tout en améliorant son efficacité.

  • Les textiles : votre partenaire silencieux de tous les jours! - vidéo (7 min 50 s) :

     

Les 12 sous-secteurs

Douze grands secteurs nécessitant des composantes textiles : agriculture, construction, emballage, environnement, génie civil, industriel, médecine, mobilier, protection, sport, transport et vêtements.

FibreFil TisséNon-tisséTricotTouffeté 
Matières premières Procédés de fabrication
TeintureImpressionApprêt
Finitions

 

Les matières premières

Les matières premières proviennent d’abord de fibres et de filaments :

  • Animaux : soie, laine, mohair, chameau, lama, lapin angora, etc.
  • Minéraux : verre, carbone, argent, or, cuivre, inox, amiante, etc.
  • Végétaux : coton, lin, chanvre, jute, sisal, bambou, asclépiade, etc.
  • Chimiques
    • Synthétiques : nylon, aramide, élasthanne, acrylique, etc.
    • Artificiels : viscose, rayonne, alginate, fibre de lait, caoutchouc, etc.

À partir de ces matières premières, il est possible d’en modifier les propriétés ou même de leur ajouter de nouvelles caractéristiques par des traitements ou par des combinaisons avec différents matériaux. Pensons aux fibres bi-composantes qui peuvent contrôler le volume d’un sac de couchage en fonction de la température. Un autre exemple? Des fils de coton auxquels on a greffé du carbone supplémentaire pour les rendre conducteurs comme un t-shirt qui s’illumine au son de la voix. Les possibilités sont infinies!


Les procédés

Les procédés les plus courants :

  • Tissé : Entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame
  • Non-tissé : Assemblage de fibres par des liens mécaniques et/ou chimiques
  • Tricot : Entrelacement de fils
  • Touffeté : Ensemble de fils ou de fibres piqués sur une base tissée

Sans oublier la filature qui peut comprendre les étapes suivantes : conditionnement, ouvraison-mélange, cardage, étirage, bambrochage, filage, renvidage, assemblage/doublage et retordage.

Encore plus impressionnants : le tressage tridimensionnel et le tricotage sans couture!


La finition / les apprêts

La finition et/ou les apprêts servent à ajouter ou à enlever des propriétés aux étoffes :

  • Teinture : Application d’une couleur aux étoffes
  • Impression : Reproduction d’un motif sur les étoffes
  • Autres exemples : augmentation de l’absorption, imperméabilisation,  ignifugation, antibactérien, résistance aux taches… par diverses applications : encollage, vaporisage, gommage, imprégnation, etc.

D’autres finitions/apprêts :

  • Blanchiment, enduction, laminage, sublimation, thermoformage, traitement par plasma, etc.

 

 

Groupe CTT : Le centre des technologies textiles

Affilié au Cégep de St-Hyacinthe, le Groupe CTT a comme mission de servir les entreprises textiles dans le développement, la production, l’utilisation ou la commercialisation de textiles, géosynthétiques et autres matériaux flexibles à valeur ajoutée.
  

Canal Savoir : Les réussites du Québec

Des capsules vidéos ont été tournées dans le cadre de l'émission « Les réussites du Québec » au Canal Savoir et ont été diffusées à l'automne 2012. Visionnez-les!


Pour plus de détails sur le secteur textile québécois, communiquez avec nous au 819 477-7910 ou à info@csmotextile.qc.ca