L’opérateur de métiers à filer fait fonctionner des machines servant à transformer des mèches en fils par le moyen d’une torsion et d’un étirage appliqués simultanément via la cage d’étirage. On regroupe les métiers sous trois grandes technologies soit les métiers à filer à anneaux, à fibres libérées et à jets d’air.
 

Métiers à filer à anneaux

Avec ce type de métiers, le fil se fait en trois étapes : étirer, torsionner et enrouler.

  • Étirer : C’est par le passage de la mèche entre des rouleaux de la zone d’étirage, qui ont des vitesses différentes, que l’on étire la mèche. Les premiers rouleaux ont toujours une vitesse moins grande que les rouleaux suivants donc, les rouleaux tirent sur la mèche pour produire l’étirage.
  • Torsionner : Le fil est entraîné par la broche, passe dans un guide-fil et dans un curseur qui tourne sur l’anneau. C’est ce qui confère au fil un tour de torsion par tour de broche.
  • Enrouler : L’enroulement du fil se fait par l’intermédiaire du curseur qui guide le fil autour de la bobine en voyageant sur le rail de l’anneau. Finalement, il existe deux sens pour la torsion, soit la torsion en « S » ou en « Z ». C’est le sens de la rotation des broches qui détermine le type de torsion. La torsion en « Z » est la plus utilisée sur le marché pour le procédé de filage à anneaux. La torsion « S » est utilisée dans certains cas pour balancer un tricot qui autrement aurait tendance à biaiser facilement, c’est-à-dire que le tricot est bâti en alternance avec un fil de torsion « S » et un fil de torsion « Z ». On peut voir le sens de la torsion d’un fil en examinant la diagonale formée par les fibres.
Filage

 

Métiers à filer à fibres libérées

La technologie du filage à fibre libérées produit du fil à partir d’un ruban d’étirage. Chacune des positions de la machine est alimentée par un ruban d’étireur, lequel est étiré par une roue dentée jusqu’à l’ouverture des fibres. Une fois les fibres ouvertes, elles sont projetées contre les parois d’un rotor tournant à très haute vitesse, créant par la force centrifuge, une sorte d’anneau. À la sortie du rotor, les fibres composant cet anneau sont torsionnées pour produire le fil.

 
Métiers à filer à jets d’air

Cette machine permet de produire un fil à partir des rubans d’étireurs. La machine de filage à jets d’air est composée de quatre zones principales : la zone du râtelier supporte et guide les rubans, la zone d’étirage, la zone de la buse ou du nozzle et finalement, la zone de renvidage.

Vous trouverez ci-dessous tous les documents de références concernant ce PAMT.

Carnet de préparation Carnet de préparation Carnet de préparation
Carnet d'apprentissage
Filage à jet d'air
Carnet d'apprentissage
Filage à anneaux
Carnet d'apprentissage
Filage à fibres libérées
icone-fichetech-filer-100pxl Guide du compagnon Norme professionnelle
Fiche technique Guide du compagnon Norme professionnelle